coolchristqa6Ca y est, c'est (presque) le printemps ; les oiseaux reviennent, mais ce ne sont pas les seuls à être de retour. Non, en regardant bien, tu peux repérer des personnes qui sortent du lot.

Alors que dès le mercure remonte au-dessus d'une quinzaine de degrés, les gens normalement constitués tombent les pulls en laine et les futals en velours, certains individus persistent à garder leurs sapes d'hiver. Pire, alors que, la chaleur venant, le commun des mortels cherche les endroits pépères à l'ombre, certains individus s'ingénuent à se planter au milieu des places publiques en plein cagnard...

Les plus malins d'entre vous ont reconnus ceux qui vont être au coeur de cet article : les témoins de Jéhovah et autres prosélytes de toutes sortes ! Oh on a tous une petite histoire à propos de ces gens-là : comment on les a remballé une fois, comment on s'est avoir une autre fois, ... Bref, c'est un des sujets qui fait toujours bien marrer quand t'en parles avec tes potes, sauf si évidemment tu comptes dans ton entourage un de ces gars-là.Block17799!_!Les_temoins_de_Jehovah

La plupart du temps, ce genre de personnes se fait vite remarquer. Même si on peut pas dire qu'ils ont un costume, sauf pour certains spécimens, leur style vestimentaire ne laisse pas indifférent. Par exemple, hier soir, j'en ai croisé deux. Je ne sais pas de quelle église ils se revendiquaient, mais tu les repères à 2 kilomètres : attends, un couple, généralement un homme et une femme, qui distribue des tracts imprimés à l'arrache et trimballe un panneau agrémenté de photos louches, ça se repère de loin.

Mais vu que leur mouvement, aussi obscur et obscurantiste soit-il, réside sur un recrutement plus ou moins fallacieux, ils sont un peu obligés de mettre le paquet pour dégoter des appâts. Le problème, c'est que leur vitrine n'attire pas les foules. Déjà qu'en ville, les passants sont moyennement chauds pour se laisser alpaguer par n’importe qui, alors rajoute à cette habitude, des "alpagueurs" moches, mal habillés et intéressés à te fourguer de la merde en barre, le résultat s'annonce guère glorieux...

3cd71c27D'autant que la came que des groupes comme les Témoins de Jéhovah proposent n'a rien de fantastique, prenons l'exemple de ces marioles parce que c'est la plus grande secte de France et ce sont ceux qu'on connait du coup le mieux : alors eux refusent toutes sortes de pratiques jugées déviantes par leur chaman ou leur gourou, peu importe l’intitulé du boss de fin. Parmi ces déviances, on trouve bien sûr tout ce qui a rapport au cul comme l'adultère ou la zoophilie. Pas étonnant que des gens aussi allumés dans leur tête soient aussi éteints dans leur caleçon : c’est le principe des vases communiquants, dirons-nous... Mais ça va même plus loin : ils rejettent les jeux d'argent, l'ivrognerie et même les sports extrêmes, c’est complétement dingue puisque leur doctrine reposent sur ces pratiques. Si financer une telle organisation dans le but d'obtenir une vie après la mort n'est pas un jeu d'argent, là je comprends plus rien. Et survivre en col roulé place de la Rép’ en plein mois d'août sans boire une goutte d’eau, ça ressemble pas à un sport extrême ?

Autre moyen de les capter, c’est par le nom de leur groupe, lobby, association, club. Là y'a vraiment moyen de se marrer. Selon la liste officielle, y’en a des corsés… Y’en a qui restent classiques avec des noms un peu foufous, mais somme toute basiques comme l’« Eglise universelle de Dieu » qui passerait presque pour normale sous cette appellation ou alors les « Eglises du Christ international » après que Jésus ait réussi son bachelor en commerce international… Avec un nom chantant un peu chrétien ou du moins christique, ces sectes tentent l’option tranquillité en se faisant passer pour une petite assoc’ spirituelle, d’où peut-être un piège… Mais d’autres sont réellement innovants pour faire mouche auprès de tous les instables du monde entier. On trouve ainsi les « Chevaliers du Lotus d'or » qui rappellent un peu une BD de Tintin, tout en restant assez soft. Dans le même genre, on s’attend à retrouver Esteban et Zia à la tête du « Club prélude à l'Age d'or ». Mais à mon avis, la palme de revient à la « Société internationale de trilogie analytique » qui doit rassembler tous les profs de maths en perte de repères, orthonormés ou non…