sltAlors, vous êtes plutôt PAL, NTSC ou SECAM ? Vous ne comprenez pas ce que je veux dire ? C'est normal, ce sont des sigles utilisés dans le monde de la télé. En effet, le monde des média est un milieu assez particulier et comme tout microcosme qui se respecte, ce dernier est régi par une série de règles qui peuvent passer pour incompréhensibles pour un novice. Parmi ces règles, on peut évoquer le système prédominant de sigles, abréviations et autres acronymes complètement saugrenus. Au-delà de la différence de système couleur,  il existe tout un bazar de sigles d'usage : VHS, DVD, ... Le mec qui a pondu le Bluray a au moins tpmpeu l'idée de baptiser son invention d'un nom convenable. Bref, tout ça pour dire qu'il est normal pour des professionnels de la télé, j'entends par là les mecs qui prennent les images, le son et font le boulot technique, d'avoir un langage commun. Après tout, chaque milieu a son jargon.

Là où je ne comprends plus, c'est toutes les abréviations qui fleurissent ces temps-ci dans le monde des média et de la communication. Maintenant, chaque émission, qu'elle soit télé ou radio, a son tlmpetit acronyme. Je vous passe donc la liste des TPMP , VEED , TLMVPSP, SLT avec à chaque fois une tronche qui leur est associée : Hanouna, Morandini, Nagui, Ardisson ... Franchement, à quoi ça rime ? On est pas des robots, on sait parler, enfin pour la plupart, j'ai pas envie de m'engager pour certains... C'est pas la peine de payer des génies des média pour pondre un titre interminable pour qu'une fois à l'antenne, tout le monde se mette à paler avec des sigles. Autant y coller tout de suite un sigle et voir après si on a le temps d'en donner la signification. Sérieusement, vous avez déjà entendu les bandes sonores évoqués le site internet de "Tout le monde veut prendre sa place" : la voix off balance son "téhelhemvépéhesspé-point-francedeux-point-heffer" avec un tel débit de taré qu'on dirait un scientifique qui évoque une obscure molécule... Eh non, c'est juste un site internet, dommage...

Après, cette mode déborde dans la société. Je conçois qu'un sigle LMFAO_-_Live_Walmart_(1)puisse s'avérer utile pour simplifier un peu les choses mais de là à s'en servir pour tout et n'importe quoi, je demeure perplexe. Au printemps dernier, tous les journaux parlaient de la "Manif pour tous" avec des reportages et tout le bataclan, bref une vraie audience de bonhommes. Jusqu'à ce qu'on se rende compte que le sigle donnait "ellhèmpété", d'où un faible usage dans les média. Notons que le projet adverse n'est guère moins loti, se tapant le même acronyme. Dans la musique aussi, c'est bien marrant bien que les groupes soient moins friants de ce genre d'abréviations, certainement à cause de leur conscience artistique. Loin devant (ou bien loin derrière, c'est selon...) MGMT, RATM ou RHCP, on voit le duo LMFAO. Eux deux, ils méritent l'oscar du nom de groupe se rapprochant le plus d'un sigle de l'ONU ou d'une quelconque ONG. Oh encore une abréviation : la boucle est bouclée, on dirait...